/ K-PEEL' AIR L'Humidité c'est notre Affaire

    Risques de l’humidité dans la véranda

    Spiecag / 18 juillet 2018

    Risques de l’humidité dans la véranda

    Quels sont les risques de l’humidité dans une véranda ?

    Vous pensez faire des travaux d’aménagement de vitre véranda ? Ou vous souhaitez faire de votre véranda une extension de votre maison ? Hormis tous les avantages qu’offre ce genre d’espace, vous serez sans nul doute confronté à des cas d’humidité. Plus précisément des cas de condensation qui peuvent sérieusement désagréger votre véranda si vous ne prenez pas des mesures radicales.

    La condensation, ennemi des vérandas

    Il existe deux principaux types de condensation à savoir : celle ponctuelle et celle chronique. Ces phénomènes se manifestent généralement par la formation de vapeur d’eau sur les vitrages. Cela peut entraîner la formation de moisissures, l’apparition de salissures, des odeurs nauséabondes et la détérioration du mobilier de votre véranda.

    Comme le suggère son nom, la condensation chronique à pour habitude de se montrer persistante donc à revenir tout le temps. Les causes sont souvent la mauvaise qualité de la ventilation sur la véranda et un taux d’humidité dans l’air trop élevé, soit plus de 60%.

    La condensation ponctuelle apparaît régulièrement, mais durant un court laps de temps. C’est une condensation éphémère due à des variations de température importantes à l’extérieur de votre véranda. Mais aussi à l’humidité à l’intérieur et à l’extérieur.

    Prévenir l’apparition de condensation.

    Il est primordial de prendre en compte les effets liés à l’humidité et à la condensation lors de l’installation de votre véranda. En gros dans l’aménagement de votre véranda  vous devez tenir compte de l’usage qu’il en sera fait car cela aura indéniablement une influence sur le taux d’humidité.

    Ensuite, tout en précisant l’usage qui sera fait de votre véranda, faites appel à un professionnel qui pourra installer une ventilation suffisante. En plus, pour éviter les ponts thermiques, celui-ci pourra vous guider vers les solutions envisageables et vous fournira un devis à cet effet.

    En cas de condensation que faire ?

    Plusieurs moyens s’offrent à vous. Vous pouvez par exemple acquérir un déshumidificateur ou avoir recours à une ventilation par suppression qui vous permettra de réduire le taux d’humidité dans votre véranda. Ou encore entreprendre des travaux pour augmenter la ventilation. Ce qui réduirait effectivement les ponts thermiques, seraient des travaux pour améliorer l’isolation de la véranda. Un professionnel en la matière saurait mieux vous conseiller par rapport aux isolants.

     

     

    Leave a reply

    To Top